L’entrepreneur : compétences, formation expérience et réseau

  • Quelles sont les compétences utiles pour lancer mon projet ?
  • Ai-je besoin d’une formation spécifique pour me lancer ?

Qu’est-ce qu’une compétence ?

De manière synthétique, une compétence est “ce que nous faisons bien”.
Les compétences peuvent être :

Physiques : efficience, productivité, flexibilité, marketing, etc.

Financières : capacité à lever des fonds, à gérer des flux de trésorerie, des créanciers, des débiteurs, etc.

Humaines : comment les individus se forment et acquièrent de l’expérience, des connaissances, des savoir-faire, construisent des relations, motivent et innovent.

On ne naît pas entrepreneur, on le devient.
Être entrepreneur, c’est apprendre à faire des choses non naturelles, avec naturel. Apprendre à ignorer ce que les autres pensent de soi, apprendre de ses échecs et rebondir rapidement, apprendre à transformer les contraintes en opportunités…
Cet effort prend le temps de plusieurs échecs. Une bonne préparation théorique et un entraînement intensif alliés à votre motivation acharnée sont les meilleurs moyens de raccourcir le chemin vers l’excellence.

Les 3 types de compétences pour porter un projet

Pour mener à bien un projet d’entreprise, il est important de maîtriser 3 types de compétences :

Techniques : les compétences spécifiques liées à son domaine d’activité.

Commerciales : la capacité à vendre et à communiquer son projet.

Managériale / gestion : tout ce qui est lié à la gestion administrative et financière d’une activité.

Si vous avez des lacunes dans un de ces 3 groupes, vous devez imaginer vous associer, engager ou conclure des partenariats stratégiques pour combler vos lacunes.

La formation de l’entrepreneur

Un bon entrepreneur n’a pas nécessairement de formation spécifique à l’entrepreneuriat.
Par contre, il sait et souhaite apprendre en permanence. C’est un des piliers qui permet à chaque entrepreneur d’évoluer en permanence et de se confronter aux changements constants de son activité. L’entrepreneur possède par contre un état d’esprit particulier, qui le tire en avant et qui le pousse à se remettre en question constamment.

Avoir un bon réseau

Le réseau est un élément qui peut être déterminant. Il n’est pas indispensable d’avoir un réseau avant de débuter une aventure entrepreneuriale, par contre, il est déterminant d’en créer un et de le développer pendant son parcours.
Il existe plusieurs façons de se créer ou de réactiver un réseau. N’en négligez aucune :

Anciens camarade d’école / d’université

Associations de jeunes dirigeants (GJD, JCE, etc.)

Réseaux sectoriels

Anciens collègues

Locaux (Genève, Lausanne, etc.)

Etc.

Utilisez intelligemment les outils de réseautage tel que LinkedIn pour rester en contact et interagir avec des groupes de votre domaine.

Ce qu’il faut retenir

L’entrepreneur a plus un état d’esprit particulier qu’une formation spécifique.

Trois types de compétences sont nécessaires pour lancer un projet. Si vous ne les possédez pas, aller les chercher à l’extérieur.

Pour aller plus loin

www.socialbusinessmodels.ch