Innovation et R&D


  • Qu’est-ce que l’innovation ?
  • Sur quelles formes d’innovations puis-je travailler ?

L’innovation pour une petite entreprise peut se résumer simplement avec les 3 A :

Autrement : faire quelque chose différemment des autres, en modifiant la façon de fabriquer, en changeant le canal de distribution… Par exemple, Dell est arrivé sur le marché de la fabrication après ses concurrents et a permis à ses clients de fabriquer leurs ordinateurs à la demande et sur mesure.

Ailleurs : proposer quelque chose qui vienne d’ailleurs (autre pays, autre région, autre ville). Par exemple, Rocket Internet identifie des entreprises à succès et crée des concurrents dans des pays avec du potentiel.

Autre chose : innover pour proposer un nouveau produit ou un nouveau service. Par exemple, Tesla a créé des voitures 100% électriques avec une grande autonomie. C’est un des meilleurs exemples d’innovation.

L’innovation suit une courbe de diffusion dans le public avec un démarrage lent qui est suivi par une croissance très rapide. Ensuite arrive une saturation de la demande, puis une phase de déclin. Les étapes de la courbe sont (entre parenthèses, les termes anglophones, souvent utilisés) :

Innovateurs (Innovators)

Premiers adeptes – usagers précoces (Early Adopters)

« Gouffre »

Majorité précoce (Early Majority)

Majorité tardive (Late Majority)

Retardataires, trainards (Laggards)

Le plus difficile est de franchir le « gouffre » ou « gap » entre les premiers adeptes et la majorité précoce.

L’entrepreneur doit choisir de pénétrer le premier sur un marché ou être suiveur. Être le premier entrant sur un marché sans disposer des ressources suffisantes (financières, humaines, etc.) mène généralement à l’échec. En effet, le démarrage peut être plus ou moins long et il est fondamental d’avoir des réserves. Les stratégies de suiveurs rapides sont souvent plus pertinentes (à l’image de Rocket Internet : cette entreprise duplique des modèles existants ailleurs. Cela lui permet de “copier” un acteur du marché et d’aller très vite dans l’exécution).

L’innovation en elle-même peut porter sur 4 éléments :

Produit, qui concerne le produit ou service qui est commercialisé, notamment en termes de fonctionnalités. Par exemple, Apple a innové en créant le premier Iphone.

Procédé, qui est caractérisé par la manière dont l’offre est élaborée et distribuée, notamment en termes de coûts et de qualité. Par exemple, les constructeurs automobiles travaillent en permanence sur l’optimisation de la fabrication de leurs véhicules.

Technologique, qui détermine des évolutions ou des ruptures dans la chaîne de valeur. Par exemple, l’impression 3D crée une rupture dans le processus de fabrication qui peut-être décentralisé chez le consommateur final.

Modèle économique, qui organise les revenus et les coûts des entreprises. Par exemple, Google a créé un modèle gratuit pour les utilisateurs basé sur des revenus publicitaires.

Ce qu’il faut retenir

Il faut toujours innover pour maintenir son leadership.

L’innovation n’est pas nécessairement technologique.

Les 3A de l’innovation sont : Autrement, Ailleurs, Autre chose.

Pour aller plus loin

Le livre “Crossing the Chasm” de A. Moore explique comment franchir le gap entre les premiers adeptes et la majorité précoce.