Chapitre du Business Plan : prévisionnel financier

  • Quels éléments financiers doit contenir mon Business Plan ?
  • Quelle est la différence entre un compte de pertes et profits et un tableau de trésorerie ?

Dans un Business Plan, la partie financière est souvent le récapitulatif chiffré de tous les autres éléments.
Le prévisionnel financier est donc la dernière vérification de cohérence concernant votre projet. C’est souvent sur cette partie que les investisseurs vont se baser pour prendre leur décision. C’est l’un des aboutissements de vos réflexions. Votre tâche principale est de traduire, en termes financiers, tous les éléments que vous avez réunis au cours des étapes précédentes.
Il s’agit de présenter des document clairs et compréhensibles.

Un Business Plan complet doit comporter 3 éléments :

Budget d’investissement et plan de financement

Compte de pertes et profits (ou compte de résultat) prévisionnel sur 3 ans

Un budget de trésorerie sur 12 mois minimum

Chacun de ces 3 tableaux peut être téléchargé directement depuis le site de la BCV (lien dans les outils).

Budget d’investissement et plan de financement

Un budget d’investissement correspond à votre “liste de commissions”, soit tout ce que vous devez acquérir afin de débuter votre activité. Il s’agit du matériel indispensable à avoir pour commencer.
L’élaboration d’un plan de financement permet de déterminer comment ces investissements prévus pourront être financés. Le financement peut se faire par vos fonds propres ou par des crédits éventuels, leasing ou autre. Ce plan de financement peut être établi sur une période de trois ans. S’il est mis en regard avec les budgets de trésorerie liés à l’exploitation, le plan de financement permet de déterminer la meilleure période pour effectuer les investissements prévus.

Conseil

L’ensemble des plans et budgets traités ici fera par la suite partie intégrante des tableaux de bord de votre entreprise.
Car il ne s’agit pas de les établir uniquement pour convaincre les investisseurs ou pour votre business plan pour ensuite les oublier ! Au contraire, suivis mois par mois, ils deviennent des éléments essentiels à la gestion de votre entreprise.

Compte de pertes et profits (ou compte de résultat) prévisionnel

La projection du compte de résultat doit présenter l’évolution de votre chiffre d’affaires, de vos charges et donc des résultats de votre entreprise. La projection de vos recettes et dépenses pour les trois années à venir exige une réflexion approfondie sur le devenir de votre entreprise (en termes de ventes et de prix des matières premières) et de vos produits, loyers, dépenses marketing, charges liées à la main-d’œuvre, etc.

Puisqu’il s’agit de prévisions, il faut être prudent et tenir compte d’une marge de sécurité pour vos charges. De même, les ventes doivent être chiffrées de manière réaliste et non refléter les performances souhaitées de votre entreprise.
Les résultats prévisionnels permettront aux investisseurs d’estimer le rendement de votre entreprise.
Plus important que les chiffres en eux-mêmes, les hypothèses qui les sous-tendent (surtout les revenus) doivent être décrites avec précision.

Budget de trésorerie

Ce document prévisionnel est très utile pour détecter d’éventuels problèmes de gestion de trésorerie ou d’exploitation. Il est d’autant plus important lorsque l’on sait que la majorité des jeunes sociétés qui sont déclarées en faillite le sont à cause d’un manque momentané de liquidités.

La fonction de ce document est de prévoir, de préférence sur 12 mois, quelle sera l’évolution des liquidités de l’entreprise avec les sorties (paiements à faire) et les rentrées d’argent (factures encaissées). Pour chiffrer ces mouvements, présentez sous forme d’un tableau toutes les entrées et sorties de fonds prévues au cours de la première année en les ventilant mois par mois. Vous pourrez ainsi déterminer votre solde de trésorerie. Chaque encaissement ou décaissement doit être porté dans la colonne du mois où elle doit se produire. Pour planifier le plus précisément possible vos encaissements, tenez compte du délai moyen de paiement de vos clients. De même, pour les sorties de caisse, il faut prendre en compte vos délais envers vos fournisseurs.

Après avoir complété ce tableau, vous serez en mesure de vérifier, sur la base de vos prévisions d’activité, si tout ce que vous devrez payer pourra l’être sans problème grâce aux liquidités dont vous disposerez à ce moment-là.
De plus amples informations sur le budget de trésorerie se trouve dans la fiche spécifique “Tableau de trésorerie”.

Conseil

Au cas où le budget de trésorerie fait ressortir des manques de liquidités à un moment donné, un soutien financier sera nécessaire, voire indispensable avant le démarrage de l’entreprise. Il faudra donc peut-être prévoir de nouveaux financements.

Ce qu’il faut retenir

Préparer le prévisionnel financier permet de traduire en chiffres toutes les hypothèses du Business Plan.

Trois documents sont nécessaires pour un prévisionnel complet.

Les hypothèses menant aux chiffres sont plus importantes que les chiffres eux-mêmes.

Les outils à votre disposition

Des outils simples à télécharger sur le site de la BCV :

https://www.bcv.ch/Entreprises-et-institutions/Outils/Plan-financier