Capital d’amorçage

  • Qu’est-ce que le capital d’amorçage ou love money ?
  • Qui peuvent être les premiers investisseurs ?
  • En quoi consiste la méthode bootstrapping ?

Le capital d’amorçage est le premier apport en capital pour répondre aux premiers besoins de financement de l’entreprise.
Le capital d’amorçage correspond généralement à la première levée de fonds de l’entreprise qui permet de financer le démarrage de l’entreprise c’est à dire les frais antérieurs à la mise sur le marché du premier produit ou service de l’entreprise.

Les investisseurs

Ce capital se constitue à partir des fonds des créateurs et ceux de leurs proches aussi connus sous le terme 4F : « Family », « Friends », « Fools », « Funders », soit la « famille », les « amis », les “fous” et les fondateurs. On les appelle aussi la “love money” (argent de l’amour).

La “love money” permet de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale en mode “bootstrapping”, c’est à dire l’art de se débrouiller au mieux avec l’argent dont on dispose sans céder à la séduction des investisseurs. Il s’agit donc de se lancer avec ses propres moyens, sans faire appel à de l’argent provenant de sources extérieures aux cercles proches. C’est ce qui finance une énorme majorité de projet à leurs débuts.

Les fonds peuvent aussi provenir de business angels qui sont des personnes physiques qui investissent leur propre argent.

Distinguer capital risque et capital développement

Le capital risque finance le lancement de l’activité : de la R&D jusqu’aux premières ventes. Le capital amorçage le finance en partie.
Le capital développement, lui, finance le développement de l’entreprise. Il est utilisé après la phase de capital risque et sert au déploiement de l’activité.

Love money : point de vigilance

Attention à ce que les personnes qui vous octroient des fonds n’aient pas de prétention à court ou moyen terme. Il serait dommage de mettre en péril une relation familiale ou amicale pour une question d’argent.

Commencer avec peu de moyens

Il est important de construire son projet en limitant ses besoins au strict minimum. C’est un des avantages de la méthodologie « Lean startup ». Cela permet de commencer petit et de financer son projet par petites marches successives.

Le besoin de financement en image

Reproduire le cycle de vie comme expliqué sur ce site : http://levee-de-fonds.comprendrechoisir.com/comprendre/levee-de-fonds-capital-amorcage

Ce qu’il faut retenir

Les premiers investissements dans un projet représentent un grand risque.

Une grande partie des projets se lancent avec de l’argent des fondateurs et des proches.

Puisque trouver de l’argent est une tâche laborieuse, il est important de chercher un moyen de commencer petit pour en limiter ses besoins.

Pour aller plus loin

Guide de la levée de fonds

http://levee-de-fonds.comprendrechoisir.comSchéma d’évolution des besoins et des solutions de financement

http://fundersandfounders.com