Calculer ses coûts de revient

  • Combien ce que je vends me coûte-t-il à produire ?
  • Pourquoi calculer mon coût de revient ?
  • Comment déterminer mon coût quand je propose plusieurs produits ou services ?

Contenu

Le coût de revient d’un service ou d’un produit correspond au coût total auquel il est fabriqué, soit les moyens financiers qu’il faut mettre en oeuvre pour le produire.
Ce calcul est la base de la fixation des prix, il permet de définir la marge attendue, mais aussi de vérifier la rentabilité pour une entreprise qui a plusieurs produits ou services.
Il existe plusieurs méthodes de calcul du coût de revient qui sont associées à la comptabilité dite analytique.

Objectifs

Il s’agit de mesurer pour chaque produit ou service vendu le prix total de sa fabrication.

Utilité

Un entrepreneur doit savoir le plus précisément possible ce que lui coûte un produit ou un service :

Pour ne pas le vendre au mauvais prix en perdant de l’argent à chaque vente.

Pour identifier les produits ou services qui ne sont pas rentables.

Pour pouvoir décider de l’arrêt ou du développement d’un produit ou service.

Pour calculer au mieux la valeur réelle des stocks de l’entreprise.

Pour connaître mensuellement ses profits ou pertes par produit/service, zone géographique, etc.

La difficulté réside principalement quand des coûts sont partagés entre plusieurs services pour produits, comme des infrastructures, les locaux, etc. Par exemple, pour calculer le coût de revient d’un vol international dans un aéroport, il est nécessaire de tenir compte des infrastructures dédiées et partagées avec les autres services aéronautiques …

Le calcul des coûts de revient implique de définir :

les coûts directs (les coûts effectivement impliqués par la fabrication d’un produit, par exemple les matières premières, qui change si une unité de plus est produite)

les coûts indirects (des coûts qui ne changent pas si on produit une unité de plus, par exemple l’amortissement d’une machine de production ou le loyer d’une place de travail)

Pour calculer le coût de revient d’un service, il est important de bien prendre en compte le temps passé à le fournir et de valoriser ce temps au bon tarif.
Il existe trois méthodes de calcul principales :

La méthode des coûts complets : fondée sur la prise en compte des coûts directs et des coûts indirects de l’entreprise, par le biais d’une répartition préalable dans des « centres d’analyse ».

La méthode des coûts partiels : recouvre l’ensemble des coûts calculés dans une optique de décision à court/moyen terme. Elle prend en compte l’ensemble des charges variables directes et indirectes liées au produit. Néanmoins, il faut garder à l’esprit qu’ils ne constituent qu’une représentation biaisée de la réalité.

La méthode ABC : Dans cette méthode, une activité se définit comme un ensemble de tâches. Elle nécessite de recenser toutes les activités génératrices de valeurs puis ensuite d’évaluer pour chacune d’elles, le coût correspondant. L’inducteur est l’unité de mesure de l’activité.

Chacune de ces méthodes est à mettre en place dans une comptabilité analytique, c’est un processus relativement complexe.

Dans un premier temps, il s’agit surtout de calculer ses coûts avec le maximum de bon sens, pour chacun de ses produits et services et de faire en sorte de ne rien oublier !

Ce qu’il faut retenir

Il est indispensable de bien connaître ses coûts pour ne pas vendre à perte.

Le coût de revient permet de déterminer ses prix et d’assurer une rentabilité à chaque vente.